• Le patient consulte son cardiologue.
    Le cardiologue active la fonction AutoMRI.

  • Fenêtre d’examen de 10 jours.
    Nombre illimité d’examens pendant ces 10 jours, sans avoir à revoir le cardiologue pour des contrôles supplémentaires.

  • Le patient entre dans l’appareil d’IRM.
    En s’approchant et en détectant le champ magnétique , le dispositif passe en mode IRM asynchrone.
    Pour les appareils tachycardiques, les thérapies essentielles (ATP + choc) ne sont désactivées que pendant l’IRM.
    En s’éloignant du Champ magnétique, 5 minutes après que votre patient ait quitté l’environnement IRM, l’appareil revient aux paramètres initiaux sans aucune intervention du cardiologue.

     

  • Le patient peut rentrer chez lui.
    Le patient est libre de rentrer chez lui en toute autonomie.

La fonction AutoMRI devient la norme.

Prix de l’innovation 2014 pour la technologie AutoMRITM. La plus longue expérience dans le domaine de la détection automatique de l’IRM.

AutoMRITM est disponible dans tous les dispositifs conditionnels MicroPortTM CRM MR

Consultation. Examen. Et c’est tout.

La détection AutoMRITM offre aux cardiologues, aux radiologues et aux patients plus d’indépendance, en assouplissant la planification des examens d’IRM et en éliminant la nécessité des consultations de suivi post-IRM.

Le dispositif active et désactive automatiquement le mode IRM à la détection d’un champ magnétique

La fenêtre de détection de 10 jours permet une plus grande flexibilité de programmation

Les thérapies essentielles (ATP + chocs) restent actives pendant la période de détection

Les thérapies essentielles (ATP + chocs) sont automatiquement réactivées 5 minutes après que le patient a quitté l’environnement IRM

Possibilité de réaliser plusieurs IRM pendant la fenêtre programmée.

Il n’est pas nécessaire d’accompagner le patient pendant ou après l’examen

 

La fonction AutoMRI active le mode IRM lorsqu’elle détecte le champ magnétique.

Le dispositif revient ensuite automatiquement au mode de stimulation optimal.

Aucune intervention n’est requise de la part du radiologue ou du cardiologue après l’examen.

Le patient est prêt à quitter l’hôpital avec les paramètres optimaux.

Le patient est protégé par une détection et un traitement optimales jusqu’à et juste après l’IRM

Protège le patient en limitant au maximum le temps passé en mode asynchrone

Assure que les patients ne quittent pas l’hôpital avec des paramètres sous-optimaux